Ouverture à l’Europe

Début 2020, nous avons souhaité intégrer à notre projet éducatif un axe supplémentaire :
Citoyenneté, adaptabilité : contribuer au développement d’une société ouverte aux autres cultures, religions et modes de vies.

Au travers cet axe, STAM souhaite développer la pratique des langues, ouvrir les élèves à une diversité culturelle permettant ainsi à chacun des jeunes de mieux appréhender le monde qui les entoure, de comprendre les enjeux de notre société, de découvrir de nouveaux modes de vie mais également d’aller à la rencontre de populations variées tant au niveau de leur culture qu’au niveau de leur mode de vie.

En favorisant les échanges entre élèves, STAM espère permettre à ces jeunes d’être des vecteurs d’un nouveau savoir-vivre ensemble et savoir-être quelle que soit notre culture et/ou notre religion afin de fonder une société plus juste, plus ouverte, plus égalitaire et empêcher le repli sur soi.
STAM souhaite enfin encourager les échanges internationaux d’enseignants pour développer la coopération et être un pôle d’innovation.

Une équipe ERASMUS formée

Dans ce but, la direction STAM a encouragé la création d’un comité de pilotage alliant du personnel administratif et des enseignants volontaires, de l’école au lycée.

Cette équipe s’est engagée, depuis décembre 2019, dans une formation pour apprendre à organiser et écrire des projets Erasmus+.  Elle a pour objectif d’encourager, de piloter, de coordonner et de suivre les projets de mobilité. Tous les projets menés devront permettre de développer les compétences linguistiques de tous et les compétences attendues à chacun des postes des personnes concernées.

Actions précédentes  

– Accueil d’élèves d’Espagne, d’Allemagne, du Canada et des Etats-Unis.

– Voyages à but culturel et linguistique

– Participation à un projet ERASMUS KA2

– Correspondances avec pays anglophones

Besoins visés par les dossiers Erasmus :

Besoin 1 : Améliorer les compétences linguistiques de l’ensemble du personnel.

Besoin 2 : Acquérir de nouvelles pratiques pédagogiques et inciter à faire évoluer nos propres pratiques, au-delà des références françaises.

Besoin 3 : Améliorer la pratique de gestion de projet au sein de cet ensemble scolaire, en créant des projets européens communs et fédérateurs.

Besoin 4 : Développer dès le plus jeune âge l’ouverture d’esprit de nos élèves, au-delà du fonctionnement propre de notre pays.

Besoin 5 : Mettre en place des actions encourageant la mobilité européenne au sein de l’Ensemble Scolaire.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer